Jean-Charles Marchiani : Le pilier de la cinquième République

jean-Charles Marchiani
jean-Charles Marchiani

Jean-Charles Marchiani a marqué l’histoire de la cinquième République française par son talent inné de négociateur hors pair. Mais avant d’entamer le récit de cette partie de la vie de Jean-Charles Marchiani nous devons creuser au plus profond et savoir qui est vraiment Jean-Charles Marchiani?

Jean-Charles Marchiani est né en 1943 à Bastia, c’est une ville portuaire du sud-est de la France, préfecture du département de Haute-Corse, sur la côte orientale, au nord-est de la Corse et au sud du Cap-Corse.

Cette ville qui a vu naitre Jean-Charles Marchiani est un des principaux centres industriels et commerciaux de l’île. Elle dispose également d’activités de pêche et d’exportation de vin. Elle est par ailleurs dotée d’industries alimentaires et de manufactures de tabac.

Marchiani a passé son enfance dans un village nommé Mazzola proche de Bastia, étant élevé au sein d’une famille paysanne modeste, il a pu aujourd’hui prouver qu’aucun rêve n’est impossible ou qu’aucun objectif n’est atteignable. Et en voulant poursuivre ce même rêve, Jean-Charles Marchiani a suivi des cours au sein de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence dans la fin des années 50. L’histoire de la France est marquée par la guerre d’Algérie à cette époque de l’année et deux partis régnaient pendant cette période et la France a été malgré elle divisée en deux, Jean-Charles Marchiani a pris part à cette histoire en rejoignant ceux qui voulaient que l’Algérie devait rester à la France.

Ayant perdu à cette lutte du fait qu’en 1962 la France se retire définitivement de l’Algérie, Marchiani, encore animé par ses principes, décida de rejoindre les services secrets français alors qu’il n’avait que 19 ans. Un nouvel horizon s’ouvre alors à Jean-Charles Marchiani, une nouvelle étape de sa vie va commencer.

Jean-Charles Marchiani fait ses débuts dans le domaine de l’industrie vers les années 70 et enchainant carrière après carrière dans ce secteur, il tenait toujours des postes de responsable et il a toujours su prouver son savoir faire et ses compétences dans chacun de ces postes.

Il acquiert alors des expériences années après années et a tenu des postes de Directeur des affaires juridiques auprès d’Air France, de Directeur de Servair, ensuite de Secrétaire Général du groupe hôtelier méridien.

Le parcours de Jean-Charles Marchiani continua alors avec comme bagage ses expériences en médiateur acquises précédemment et c’est en 1986 qu’il a rejoint l’équipe du Ministère de l’intérieur de l’époque en tant que médiateur et il a encore prouvé ses talents en libérant les trois journalistes pris en otage par le mouvement terroriste libanais Hezbollah cette même année. Il s’agit du journaliste reporter Jean Paul Koffman et les deux diplomates Marcel Fontaine et Marcel Carton. Il y a eu ensuite en 1995, à la veille des bombardements de l’OTAN, la libération des deux membres de l’équipage de l’armée française pris en otages par les forces serbes en Bosnie : le capitaine Frédéric Chiffot et du lieutenant José Souvignent. Le président de la république Jacques Chirac lui a remis alors la Légion d’honneur pour ces actions valeureuses qu’il a entreprises. Grâce à cela aussi il a reçu des félicitations personnelles de la part de Boutros-Ghali, le secrétaire général de l’ONU de l’époque.

En cette année 1995, il est placé par le président Chirac au poste de préfet du Var avec comme mission l’amélioration du territoire qui a été occupé dans ce temps là par d’importants mouvements mafieux.

Jean-Charles Marchiani a été élu alors député européen en rapportant plus de 13% du vote en 1999. Il a affirmé que c’était l’un des plus importants postes de sa carrière et une des étapes les plus remarquables de sa vie.

En résumé, Nous pouvons dire alors que Jean-Charles Marchiani est indéniablement le pilier de la cinquième république française

Vous pouvez voir toutes les articles sur Jean-Charles Marchiani ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>