La carrière professionnelle de Jean-Charles Marchiani

Jean-Charles Marchiani
Jean-Charles Marchiani

Né en 1943 à Bastia, Jean-Charles Marchiani obtient un diplôme à la fin de son cursus universitaire au sein de l’institut d’études politique d’Aix en Provence. Il entame ensuite un parcours professionnel des plus remplis, passant d’un poste à un autre dans différentes grandes sociétés, au sein de l’État, mais aussi dans la politique. Il passe ainsi d’un secteur à un autre, mettant ses connaissances et ses talents aux profits de chacun de ses postes.

Des postes dans différentes entreprises

Après l’obtention de son diplôme, Jean Charles Marchiani se lance dans sa carrière professionnelle en commençant par un emploi au sein de l’entreprise Peugeot. En effet, après son expérience comme officier pour les services français de documentation extérieure et de contre-espionnage, il prend le poste de responsable de relation avec les syndicats de travailleurs de la société. Il reste en poste pendant deux ans avant d’intégrer la société Air France pour un poste de responsable juridique. Il prend ensuite place au sein de la direction générale de Servair avant de se retrouver en tant que Secrétaire général chez Méridien, la chaîne d’hôtel. Sa période de travail au sein d’Air France durera plus de dix ans, avant qu’il ne commence à rejoindre l’administration.

Son entrée au sein de l’administration

En 1986, Jean-Charles Marchiani décide de rejoindre l’Administration et de travailler avec le ministre de l’Intérieur, Charles Pasqua. Il devient ainsi le chargé de mission du cabinet de ce dernier. Il intègre après cela un groupe privé, en devenant directeur du groupe Thomson pendant quelques années avant de revenir auprès de Charles Pasqua. Il participe pendant ces périodes en tant que chargé de mission à différents cas très délicats, dont des négociations pour la libération de plusieurs otages, comme celui perpétré par l’Hezbollah, il aidera ainsi à faire libérer trois otages le 5 mai 1988. En 1995, il fut aussi chargé par l’Élysée de procéder aux négociations pour les libérations de plusieurs pilotes de Bosnie. Après le succès de l’affaire, il devient le préfet Marchiani.
Sa carrière dans la politique
Jean-Charles Marchiani décide à partir de 1999 de se lancer dans une carrière politique, à proprement dit, s’il était plutôt doué pour les relations diplomatiques. Cela le conduit donc au poste de député au sein de l’Assemblée nationale, il y restera pendant près de cinq ans. Il devient ensuite préfet hors cadre pendant quatre ans avant de se décider à prendre sa retraite à 65 ans.

3 réflexions au sujet de « La carrière professionnelle de Jean-Charles Marchiani »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *